Atelier d'écriture théâtrale du 28 mars

Faire d'une didascalie directe, une indirecte...


Nous allons parler des didascalies directes en nous servant du montage au cinema et plus exactement du montage cinema dans le cinéma russe.

Voici déjà une émission de radio , diffusée le 05/11/1997. Cette émission dure 1h25. A vous de voir quand vous souhaitez l'écouter.... :)


Le montage

Comme vous le savez, le cinema n'est pas simplement une juxtaposition de plan, plus ou moins longs, déposés l'un à côté de l'autre.

Au début du cinéma, l'école russe de cinema a cherché à expérimenter et à théoriser le montage de film.

Nous retiendrons deux personnes majeures du montage qui ont encore aujourd'hui une véritable empreinte sur notre existence artistique :

Sergueï Eisenstein et Lev Koulechov

Eisenstein


Qui est Eisenstein ?

Eisenstein a mis en place 4 méthodes de montage :

Métrique
Rythmique
Tonale
Intellectuelle ou Ciné-poing


Métrique : Plan de durée identique -> donne l'impression d'une mécanique de l'action - > exemple (n'oubliez pas mettre le son dans la video) : Selfies

Rythmique : Plans avec une durée différente car elle se pose sur l'action -> Le Cuirassé du Potemkine

Tonale : Le montage est en lien avec l'émotion de la scène. Couleur(s), plan(s), musique(s) tout va dans le même sens, c'est peut-être la méthode de montage la plus connue -> Fireman

Intellectuelle ou Cine-Poing : Assembler deux plans, au demeurant différents mais qui "ensemble" entretiennent une rapport, une discussion ->

Sergei Eisenstein - 1925 : Stachka - Attention, même si les images dates de 1925, certains plans peuvent peut-être vous surprendre, vous choquer....

Ou encore : Nuffield Health

Ou encore : Lars Van triers -> The House That Jack Built


Lev Vladimirovitch Koulechov


Qui est Koulechov ?

Les biais cognitifs, c'est quoi encore ?
Un biais cognitif est une distorsion dans le traitement cognitif d'une information. En gros, ce que vous voyez ou entendez est dévié par votre pensée logique et rationnelle.
Une petite démonstration ?

Donc, Lev Vladimirovitch Koulechov a usé de l'idée du biais cognitif pour donner/modifier le sens de ses images... regardez la video qui suit :
L’effet Koulechov proposée par Transmettre le Cinema


Le rappel des "poins de vue"


Le rappel


Les exercices


1/ Pour commencer, l'Atelier des photographes de Bordeaux vous propose un petit jeu : -> PDF_LeffetKoulechovDuosdimages_.pdf (4.4MB)

2/ Ensuite, je vous demande de décrire une scène (attention, je dis bien DECRIRE donc pas en dialogue, monologue ou autres), juste littéraire.
Cette scène parlera d'un homme qui a arrêté ses médicaments. Il vit enfermé dans une chambre depuis des années. Sous son lit un squelette ou un cadavre. Je vous d'essayer de décrire cette scène et le temps qui passe (ou ne passe pas), des actions ou non portées par le personnage principal en essayant de réfléchir au point de montage du cinema russe.

3/ J'aimerai que vous regardiez ceci . Ce film a été écrit par un ami Mouscronois. N'oubliez pas de mettre le son et les sous-titres. Fort de ce que vous avez pu voir, j'aimerai que vous puissiez en écrire la didascalie mais d'un point de vue INTERNE en passant au montage de Eisenstein. Pas facile ? Je sais ;)...


Voilà, maintenant, on se retrouve à 15h30 ! A tout de suite !